Écoutez, c'est un livre !

NEWSLETTER

Revue de presse

Ils parlent de nous ! Retrouvez-ici toutes les chroniques de blogs, de libraires et les avis de presse.
https://www.netgalley.fr/

Le format audio est toujours très agréable et efficace

Sylvain Agaësse fait du très bon travail
Lire la suite

Sa voix est douce et agréable à écouter, il met de l'intonation là où il en faut et rien ne parait monotone. C'est le troisième tome de la série Pietro Gerber et je ne m'en lasse absolument pas. L'écriture de l'auteur est toujours aussi fluide, facile à lire et surtout, facile à comprendre. L'auteur nous mène exactement là où il veut avant de donner son assaut final. Kelly T.

https://www.netgalley.fr/

Une lecture nécessaire et enrichissante que je recommande !

J’ai aimé l’approche non culpabilisante d’Hugo Clément.
Lire la suite

Cet essai est une parfaite synthèse. Il est clair, richement documenté et suffisamment alarmant, sans donner de leçon. Il permet une prise de conscience et aide à déconstruire beaucoup d’idées reçues.
 

Blog
liseusehyperfertile.wordpress.com

Quel personnage ! Une véritable héroïne.

Quelle narration, quelle voix, et quelle émotion pour nous lire ce roman.
Lire la suite

Le timbre de Maria du Bled correspond parfaitement au personnage du roman et elle donne vie à cette petite fille, sachant faire passer toute la détresse et la dureté de ce qu’elle va vivre. [...]  Je défie quiconque de lire ce roman sans être totalement chamboulé par son histoire et de ne pas aimer le personnage de Kya. 

Blog
goodbooksgoodfriends.wordpress.com

La résilience d'une petite fille

Pas facile de donner son avis sur un livre qui a été tant chroniqué. Alors voilà, j’ai aimé. Beaucoup.
Lire la suite

Dès les premières phrases, la voix de la lectrice m’a captivée, et mise dans de bonnes dispositions. Je suis très sensible à la voix, si la lectrice ou le lecteur me plait, je serais plus indulgente pour le texte, et inversement. Là, je n’ai pas été confrontée à ce dilemme, j’ai tout aimé : la voix, l’histoire, les intermèdes musicaux, tout.

Blog
chroniquesdangelique.wixsite.com/website

Un roman beau, doux et poétique

C'est une histoire puissante autour de la perte d'être chers
Lire la suite

J'ai été transportée littéralement dans cet endroit très spirituel qu'est le téléphone du vent. Ce livre, c'est la douceur des sentiments mélangée à de la douleur […] Il y a des livres qui se lisent avec les oreilles pour accentuer la magie de l'instant. Ce que nous confions au vent est l'un de ses romans. La voix parfaitement posée et douce de Clara Brajtman est en parfaite symbiose avec le texte.

Blog
dansmacachette.com

Un gros gros coup de coeur que je vous recommande

Le récit est particulièrement bien documenté, ce qui en fait une plongée dans l’histoire autant qu’un très bon roman
Lire la suite

J’ai adoré suivre le cheminement de l’inspecteur Sauer, dans ces temps troublés qui annoncent la fin d’un monde. On a l’impression d’une marche inexorable vers un désastre que nous, lecteurs connaissons. La narration de Nicolas Matthys est juste parfaite. Dès les premières minutes d’écoute, j’ai été happée par le récit.

https://www.netgalley.fr/

Un cosy crime gourmand

Si vous recherchez un cosy crime gourmand où vous serez tout de suite plongé dans une ambiance de village, je ne peux que vous conseiller de découvrir le premier tome de la série "Bretzel et beurre salé" !
Lire la suite

Je tiens à remercier les Éditions Audiolib et Netgalley France pour cette découverte sortant du quotidien qui m'a donné l'impression de partir en vacances le temps de son écoute et dont j'attends la suite avec impatience !

Blog
lamiteorange.com

Un roman sombre et très lumineux

Ce roman est à la fois sombre et très lumineux, écrit dans un style parfois poétique et parfois tranchant.
Lire la suite

C’est vraiment une belle réussite et un coup de cœur. Il vient se placer en tête de mon classement et je vous en recommande vivement la lecture si vous êtes passés à côté.En outre, la narration par Audrey d’Hulstère est une vraie réussite. Elle accroche tout de suite l’attention et sait vraiment bien jouer chaque personnage. J’ai beaucoup aimé !

Blog
ennalit.wordpress.com

Tout simplement beau, fort, dur

Ce roman aura du mal à être détrôné de la première place qu’il a atteint pour moi pour l’instant dans la sélection du prix Audiolib.
Lire la suite

Ce roman est tout simplement beau, fort, dur… Je pense que si vous avez aimé des romans comme Là où chantent les écrevisses  ou My absolute darling, Betty se situe un peu entre les deux. On y retrouve la beauté de la nature, et la poésie des « écrevisses » et la noirceur de My absolute darling.La version audio est très réussie, la lectrice devenant Betty sans caricature de l’enfance. Elle apporte beaucoup d’émotions. Bravo !

Blog
lightandsmell.wordpress.com

Touchant, étrange et poétique

Un roman aux allures de conte sur la puissance des rencontres et du changement
Lire la suite

Délicate, poétique et d’une grande humanité, la plume de l’autrice est une douceur qui s’installe confortablement dans les cœurs pour y diffuser toute sa chaleur. […] Quant à la voix de Sophie Frison, subtile et tout en nuances, elle arrive à capter l’essence du roman et à lui apporter des effets de texture intéressants.

Blog
aude-bouquine.com

Une écoute sous haute tension émotionnelle

La voix de la narratrice, Maia Baran a incontestablement décuplé mes émotions
Lire la suite

J’ai oscillé entre une peine immense dans le premier tiers, une compassion de sororité dans la seconde, une tendresse considérable dans la dernière. […] Maia Baran incarne incroyablement ces deux femmes, comme si elle racontait des épisodes de son propre vécu. Elle est habitée, je ne peux pas l’exprimer autrement.

Blog
http://www.lamiteorange.com/

C’est profond et joli, malgré le thème difficile

La lecture par Clara Brajtman est très agréable et mélodieuse
Lire la suite

J’ai adoré ce roman tendre, délicat, qui décrit avec subtilité le deuil et la résilience. Comment survivre à la mort brutale? Comment survivre à ceux qui étaient tout pour nous? Et comment s’autoriser à continuer à vivre? […] C’est un très joli roman, loin d’une romance à l’eau de rose qui tire ses ficelles faciles.

...17181920...