Écoutez, c'est un livre !

NEWSLETTER
Couverture : Design VPC - Photo © Arctic-Images/Getty Images
Entre lumière et noirceur, Arnaldur Indridason dresse une fresque saisissante de notre monde moderne. Il réalise ici un coup de maitre en liant deux intrigues qui se révèleront indissociables : la mort de deux jeunes filles, à 70 ans d’intervalle.
Danni a disparu, elle se droguait, ses grands-parents font appel à Konrad, un policier à la retraite. Une fillette retrouvée noyée dans le lac du centre de Reykjavik en 1947 hante les rêves d’une des amies de l’ex-policier.
Comment la police a-t-elle mené ces enquêtes ? À des années de distance les mêmes erreurs semblent se répéter. Konrad, solide, têtu, coléreux et rompu par son enfance auprès de son père à toutes les ruses des voyous, n’hésite pas à bousculer les conformismes. Il sait aussi écouter les fantômes.
Dans une construction particulièrement brillante, Indridason crée un suspense et des attentes sur des plans différents et surprenants. Il captive le lecteur et le tient en haleine avec brio. Il est ici question d’espoirs déçus et d’enfants que personne ne protège.
Chroniques et avis
On s’immerge dans une histoire noire qui passe très bien en audio
Aussi noir et complexe que son précédent enquêteur, Konrad doit renouer avec son passé et faire le tri avec ses fantômes.
Lire la suite

Arnaldur Indriðason sait mieux que d’autres dérouler ses enquêtes en prenant le temps de la réflexion et des questionnements. Comme toujours, c’est réussi. [...] Au début, j’ai sursauté : "Tiens ils sont plusieurs [comédiens] ! Et, en retournant la couverture et en cherchant, non c’est uniquement Martin Spinhayer qui incarne les différents personnages donnant un rythme, une respiration à la lecture linéaire habituelle.

vagabondageautourdesoi.com