Écoutez, c'est un livre !

NEWSLETTER

L'Ecrivain - Jean Teulé - Entretien inédit par Jean-Luc Hees

Jean-Luc Hees, Jean Teulé
Parution : 07/06/2017Durée : 0h51Collection : Littérature
Ecouter un extrait audio

Commander selon votre format

CD9,90 €
Numérique7,95 €
Acheter votre format
MEMORY – Photo Jean Teulé : © Hannah ASSOULINE / Opale / Leemage – Photo Jean-Luc Hees : D.R.
Parti de la création de bandes dessinées, cet «  enfant de la télévision  » aux chroniques impertinentes a trouvé sa place dans le monde des lettres. Un entretien passionnant pour comprendre le trajet de cet enfant du siècle.
C’est par la bande-dessinée que Jean Teulé investit le monde des livres : d’abord publié dans la revue L’Écho des Savanes, il publie son premier album, Virus, dès 1980, âgé alors de 27 ans. Encore très prolixe dans ce domaine (il a signé ou co-signé près de 20 albums), il est aujourd’hui davantage connu du grand public pour ses romans  : Darling, Je, François Villon, Le Magasin des Suicides, Le Montespan, Fleur de tonnerre… Dans ces textes, bien souvent construits sur une réalité historique, il sait à la fois parler d’amour et d’humanité, tout en maniant une plume cynique, parfois très crue, ce qui lui procure une vraie singularité d’écriture.
D’où tire-t-il cette originalité ? Sa passion pour l’histoire porte-t-elle son métier d’écrivain ? Quels ponts fait-il entre sa pratique de dessinateur et celle de romancier ? Il revient, auprès de Jean-Luc Hees, sur plus de trente ans de création.
« À chaque fois que je démarre un livre, j’ai l’impression d’être à poil ! [...] Écrivain, ce n’est pas un métier d’artisan, mais d’artiste, on ne fait que des prototypes.» Jean Teulé