Le livre audio "Frère d'âme" lauréat du Prix Plume de Paon des Lycéens !

Le livre audio Frère d'âme de David Diop lu par Babacar M'Baye Fall vient d'obtenir cette très belle récompense.

Après six mois d'écoute des cinq livres audio en lice, les élèves de treize classes de lycées des Académies de Strasbourg, Nancy-Metz, Reims et Créteil ont choisi le lauréat du Prix Plume de Paon des Lycéens 2020. Et c'est la version audio de Frère d'âme de David Diop qui a remporté leur adhésion ! C'est la septième fois qu'Audiolib reçoit ce Prix : ce titre rejoint ainsi Petit Pays de Gaël Faye lu par l’auteur (lauréat 2018), Le quatrième Mur de Sorj Chalandon lu par Féodor Atkine (lauréat 2015) ou encore Barbe bleu d’Amélie Nothomb, lu par Claire Tefnin (lauréat 2013). 

Nous félicitons vivement David Diop qui a accueilli la nouvelle avec joie et reconnaissance : un grand merci au jury du prix plume de Paon des Lycéens d'avoir couronné la magnifique lecture de Frère d'âme par Babacar M'baye Fall. La première fois que j'ai écouté sa voix, j'ai entendu celle de mon personnage Alfa Ndiaye. Dans mon esprit et dans mon cœur, désormais, les deux ne font qu'une. Un grand bravo également à Babacar M'baye Fall !                                                        

Voici les avis de quelques-uns des Jurés :

« J'ai aimé la voix de Babacar M'baye Fall, qui collait bien avec l'histoire. Sa voix était plutôt posée et calme, et cela contrastait avec l'histoire plutôt sombre. »

« La tonalité de Mr M'baye Fall [...] a su parfaitement mêler la froideur et la nostalgie du personnage principal. J'ai aussi beaucoup apprécié le fait que ce roman parle de la guerre avec un vent de nouveauté et d'originalité et surtout sans tabou en osant faire part d'un autre point de vue, un peu plus sinistre, par rapport aux autres romans qui traitent de ce sujet. »

« La voix du narrateur, avec cet accent africain, nous plongeait vraiment dans l'envers du décor. On ressentait dans sa voix de la souffrance, de la tristesse et de la haine, ce qui donnait d'avantage de réalisme à la lecture. L'articulation était vraiment bien placée, ce qui est encore plus plaisant lorsque des violences viennent à être dites. »

Il s'agissait d'une grande première pour certains d'entre eux qui n'avaient jamais écouté de livres audio auparavant et pour lesquels l'expérience s'est avérée concluante !

« Cela nous met encore plus dans la peau du personnage. »

« J'ai apprécié l'écoute de livres audio car cela m'a permis d’être vraiment plongé dans l'histoire, d'avoir le temps d'écouter et de m'imaginer à la fois les paysages, les personnages, etc... La voix du lecteur a fait aussi beaucoup pour cette immersion dans le livre, en mettant la tonalité appropriée pour chaque situation pour qu'on puisse comprendre ce que ressent le personnage et créer plus d’empathie. »

« J'ai apprécié l'écoute de livres audio car cela apporte au livre une dimension supplémentaire et parfois une meilleure compréhension du livre. »

« C'était une expérience inédite pour ma part et cela m'a beaucoup plu ; généralement le lecteur est de qualité et permet de faire vivre l'histoire [...]. C'était vraiment génial. »

Un grand merci à l'ensemble des lycéens, ainsi qu'à l'Association Plume de Paon qui œuvre tant pour faire rayonner la lecture audio, notamment à travers ce Prix, mais aussi, à travers le Festival du livre audio de Strasbourg, Le Prix du Public (en partenariat avec l’Institut français) ou encore Le Grand Prix du livre audio qui sera remis cet automne au Centre National du Livre.

Découvrez un extrait du livre audio lauréat :

Frère d'âme de David Diop lu par Babacar M'baye Fall