Écoutez, c'est un livre !

NEWSLETTER
Nous gagnerions à une vie plus dépouillée. Mais vider ses placards ne suffit pas : il faut aussi se vider la tête du superflu. Une initiation à l’esthétique et l’éthique zen.

Simplifier sa vie, c’est l’enrichir, quoi qu’en dise notre société de consommation. Avec cet « Art de la simplicité », Dominique Loreau propose une nouvelle approche pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête. Bien avec soi-même, donc bien avec les autres. Une alliance de l’éthique et l’esthétique, inspirée des philosophies orientales.

Il fallait à ce propos une voix complice : celle de Colette Sodoyez rend parfaitement compte de cette apologie de la simplicité qui n’est jamais une simplification.