La Toile du monde

Antonin Varenne
Parution : 13/02/2019Durée : 9h46Collection : Littérature
Ecouter un extrait audio

Commander selon votre format

CD22,90  €
Numérique20,45  €
Acheter votre format
Couverture
Couverture : Photomontage. Carte postale illustrée par Raphaël Kirchner vers 1900. © Collection Kharbine-Tapabor. Porte d’entrée monumentale de l’Exposition Universelle de 1900.  Collection particulière René Binet © Photo12 / Stéphane Briolant.
Au carrefour de l’ancien et du nouveau monde, et des XIXe et XXe siècles, le portait saisissant d’une femme et d’un Paris en pleines métamorphoses. Le futur d’une femme singulière et d’une société en devenir, sous la plume épique de Varenne, vont tisser la toile « universelle » du monde.

1900, Exposition Universelle de Paris. Aileen Bowman, trente-cinq ans, journaliste, célibataire, est venue couvrir l’événement pour le New York Tribune. Née d’un baroudeur anglais et d’une française utopiste, élevée dans le décor sauvage des plaines du Nevada, Aileen est une femme affranchie de tout lien et de toute morale, mue par sa passion et ses idéaux humanistes. Au fil d’un récit qui nous immerge au coeur de la ville en chantier, du métropolitain naissant aux quartiers des bordels chers aux peintres, la personnalité singulière d’Aileen se confond avec la ville lumière. Un portrait en miroir qui dessine la toile du monde, de l’Europe à l’Amérique, du XIXe et au XXe siècle, du passé d’Aileen à un destin qu’elle n’imagine pas.
La Toile du monde possède le souffle sensuel et l’énergie des grands romans qui plient la réalité aux dimensions du rêve. Après Trois mille chevaux-vapeur et Équateur, Antonin Varenne signe une oeuvre saisissante et confirme la singularité de son talent.

Suivi d'un entretien avec l'auteur.