• Nouveauté

La Porte du ciel - La Traversée des temps, tome 2

Éric-Emmanuel Schmitt
Parution : 10/11/2021Durée : 19h37Collection : Littérature
Ecouter un extrait audio

Commander selon votre format

CD25,90  €
Numérique23,45  €
Acheter votre format
Couverture
Couverture : © Graphisme : Rémi Pépin 2021 - © Alexander Mikhalchuk
La Traversée des temps n’est pas simplement une fiction littéraire, les livres regorgent d’anecdotes historiques, de faits scientifiques, de références incroyables… un voyage complet au cœur de ce que l’humanité à de plus beau comme de plus terrible à offrir !

Le héros miraculeux d’Éric-Emmanuel Schmitt poursuit sa traversée sur le fleuve du temps. Après le Néolithique, le voici plongé dans une nouvelle enquête au cœur de l’Orient ancien…
Noam cherche fougueusement celle qu’il aime, enlevée dans d’étranges conditions. Flanqué de son chien, il découvre un monde en pleine mutation, la Mésopotamie, autrement appelée le Pays des Eaux Douces, où les hommes viennent d’inventer les villes, l’écriture, l’astronomie.
À Babel, cité bruyante et colorée, belle de jour comme de nuit, il affronte le tyran Nemrod. Celui-ci, en recourant à l’esclavage, construit la plus haute tour jamais  conçue qui constituera la porte du ciel et donnera accès aux Dieux.
Ruses, manigances, chausse-trapes. Dans un chassé-croisé d’intrigues, Noam le guérisseur s’introduit dans tous les milieux et fait d’étonnantes rencontres : Maël l’enfant poète, le mystérieux Gawan appelé le Magicien, la reine Kubaba,  étourdissante d’intelligence et d’espièglerie, Abraham, chef des nomades hébreux, lui refuse la nouvelle civilisation.
Que choisira Noam ? Sacrifiera-t-il ses inclinations profondes pour se consacrer à la lutte contre les injustices ?

Dans ce deuxième tome de La Traversée des Temps, Éric-Emmanuel Schmitt dépoussière, avec une érudition joyeuse, cette époque légendée par la Bible. Grâce à son style visionnaire et guidé par les derniers travaux des assyriologues, il restitue la complexe et brillante Mésopotamie que nous connaissons bien mal, à laquelle nous devons tant.