Vous êtes ici

0
Manifesto
Manifesto

La voix de Léonor est parfaite, on entend la musicalité de ses mots (logique pour une musicienne de talent comme elle), elle transmet la fatigue, la douleur de l’attente pénible qu’elle (re)vit.  Quant à la voix de Jacques Chaussepied elle est grave, elle donne une résonance à la vie souvent endeuillée de l’homme.

Aziquilit

Intervenant(s) associé(s)