Écoutez, c'est un livre !

NEWSLETTER
D. Hoch Photos : © David Aubrey / Getty Images
Avec son titre en clin d’œil aux années 50, son décor de monde à l’abandon, mémoire et vengeance sont le moteur de ce polar machiavélique à l’intrigue haletante, que hantent les fantômes du passé. Un roman noir qui renoue brillamment avec le roman social, tendu à l’extrême. 
Wollaing. Une petite ville du Nord minée par le chômage. Ici, les gamins rêvent
de devenir joueurs de foot ou stars de la chanson. Leurs parents ont vu les
usines se transformer en friches et, en dehors des petits boulots et du trafic de
drogue, l’unique moyen de boucler les fins de mois est de frapper à la porte
de prêteurs véreux. À des taux qui tuent… Aussi, quand la jeune Pauline est
retrouvée assassinée dans un terrain vague, tout accuse ces usuriers modernes
et leurs méthodes musclées. Mais derrière ce meurtre, le commandant de police
Erik Buchmeyer distingue d’autres rancoeurs. D’autres salauds. Et Buch sait
d’expérience qu’il faut parfois écouter la petite idée tordue qui vous taraude, la
suivre jusque dans les méandres obscurs des non-dits et du passé.


Suivi d'un entretien avec l'auteur