Le Vieil Homme et la guerre, Tome 1

John Scalzi
Parution : 24/02/2021Durée : 9h40Collection : Imaginaire
Ecouter un extrait audio
Numérique21,95  €
Acheter votre format
Couverture
Illustration de couverture : Fred Augis
Un début de saga tonitruant qui nous entraine à la vitesse de la lumière dans les combats des Forces de défense coloniale, alors que l’espèce humaine s’est lancée à la conquête de nouveaux territoires extra-terrestres. Un récit mordant et caustique de l’incomparable John Scalzi, porté par la lecture acérée de Philippe Spiteri.

J'ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme. Puis je me suis engagé.

À soixante-quinze ans, l'âge requis, John Perry n'est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale, billet pour les étoiles, mais sans retour. Rien ne le retient plus sur Terre. Combien d'années peut-il espérer vivre ? S'engager, c'est protéger l'expansion de l'humanité dans la Galaxie, retrouver une seconde jeunesse et, à l'issue du service, obtenir le statut de colon sur une planète nouvelle. Mais qu'advient-il réellement de ces recrues  ?

Le premier tome de la saga devenue culte de John Scalzi, entre science-fiction militaire et space-opera débridé.

Prix Hugo 2013 du meilleur roman pour Redshirts.
Prix Locus 2018 du meilleur roman de science-fiction pour L'Effondrement de l'empire.

Chroniques et avis

Blog

Des personnages très attachants, plein d’humanité

Philippe Spiteri s’est donc attaché à nous proposer une lecture de ce livre, et autant le dire de suite il s’est très bien acquitté de cette tache.

Lire la suite

En tant que John, on découvre donc tout ce qui arrive, et le ton traduit sans cesse ces découvertes, souvent dans l’interrogation ou la circonspection. Les dialogues sont très bien rendus, les changements de timbres de voix étant très adaptés, avec mention spéciale pour l’instructeur des forces coloniales. Je me suis rendu compte que si je lisais plus volontiers les descriptions dans le livre, la piste audio me plaisait nettement plus lors des dialogues, c’est pour moi un des gros plus de cette lecture audio. L’auteur arrive à bien transmettre l’émotion du livre lorsque John parle de sa femme, arrivant à tirer les larmes de façon très étonnante.

aupaysdescavetrolls.fr
Couverture