Écoutez, c'est un livre !

NEWSLETTER
Des meurtres mêlant anthropophagie et inscriptions rupestes. Des traces sanglantes à la fois humaines et animales.... Jeanne ne fait qu’une erreur : chercher le tueur dans la forêt quand c’est la forêt qui est dans le tueur, comme l’enfant sauvage dans l’homme.

Des meurtres abominables, mêlant dans un symbolisme confus anthropophagie et inscriptions rupestres. Des traces sanglantes dont on ne sait si elles appartiennent à un homme ou un animal.... Jeanne Korowa, la jeune juge qui s’empare de l’enquête, devra aller très loin, dans le temps et l’espace, pour élucider un mystère dont on gardera longtemps en soi l’angoissant souvenir. Peut-être parce qu’il nomme une sauvagerie plus enfouie en chacun que définitivement écartée...

Laurence Haziza donne à sa lecture un rythme tendu qui souligne la présence obsédante du mal.