Vous êtes ici

Remise de peine

Remise de peine
Une maison d'un étage, à la façade de lierre, dans un village des environs de Paris
où le narrateur, que l'on appelait plus facilement « Patoche » à l'époque, a grandi
avec son petit frère car leur mère était partie jouer une pièce en tournée.
Une maison où ne vivaient que des femmes, une époque où tant de questions se
bousculaient : qu'est-ce qu'une tête brûlée ? et une « série noire » ? Eliot Salter,
marquis de Caussade, reviendrait-il dans son château comme l'avait promis le
père des enfants lors d'un déjeuner ?
Tant d'étonnements aussi : « Pourquoi les policiers ne nous ont pas interrogés ? »
se demande encore Patoche, qui ajoute : « Pourtant les enfants regardent. Ils
écoutent aussi. »
Sans doute ne reste-t-il rien de tout ça que l'étui à cigarettes d'Annie, le sourire
de Jean D., la grosse voiture de Roger Vincent dans le souvenir du narrateur
qui n'a pu oublier. Ni la maison, ni ces femmes, ni leurs invités. Patoche regarde,
écoute, il sait parfaitement que quelque chose de grave leur est arrivé.
Date de parution : 
13 Avril 2016
Éditeur d’origine : 
Le Seuil
Durée : 
2h10

Acheter au format CD

Prix public conseillé: 
19.90 €
Format: 
Livre audio 1 CD MP3
Poids (Mo): 
298
EAN Physique: 
9782356419408

Télécharger ce livre audio

Prix public conseillé: 
17.90 €
Format: 
audionumérique
EAN numérique: 
9782356419729

Commentaires

C'est le premier livre que je lis de Patrick Modiano , enfin que j'écoute. Généralement quand j'écoute les livres audio, je peux faire d'autre choses en même temps mais je n'ai pas pu cette fois. J'ai dû réécouter certaines parties pour essayer de tout comprendre. Ce que je retire de cette écoute, c'est ce dont Patoche notre jeune narrateur nous raconte de son enfance. Une enfance bien particulière entourée de personnage assez étranges mais aimantes à leur façon. Il ne semble pas malheureux Patoche ... moins que Patrick des années plus tard ou un certain matin de son enfance. J'avoue, j'en ai beaucoup plus appris du résumé que de l'écoute elle même , qui m'a laissée un peu perdue , confuse comme trahie parce que je n'ai pas eu le moment d'évasion que j'attendais.... Voilà c'était mon premier contact avec du Modiano......

Ajouter un commentaire

Commenter

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.