Vous êtes ici

L'Archipel du chien

L'Archipel du chien

Résumé du livre audio

Sur une île de l’Archipel du Chien vit une petite communauté qui se pense à l’abri des soubresauts du monde. Lorsque la mer un matin rejette sur la plage trois cadavres de jeunes hommes noirs, c’est toute la tranquillité d’un quotidien réglé qui vole en éclats. Que faire de ces corps ? Les inhumer ? Les faire disparaître ? Doit-on garder le secret ou avertir les autorités ? Entre épopée, tragédie antique et thriller efficace, ce roman pose la question de notre responsabilité morale face aux grands drames d’aujourd’hui, et de notre soif de vérité qui se confronte à notre désir de préserver notre bonheur.

Sous la plume ironique de l’auteur, au fil d’un conte moderne satirique, tandis que la lâcheté des hommes remonte à la surface, les modulations graves de la voix de Féodor Atkine se mêlent avec fracas à  l’échos des vagues : voilà la trame de ce tableau contemporain percutant.

 
Suivi d’un entretien avec l’auteur
Date de parution : 
12 Septembre 2018
Éditeur d’origine : 
Stock
Durée : 
6h10

Acheter au format CD

Prix public conseillé: 
20.90 €
Format: 
LIVRE AUDIO 1CD MP3 - Suivi d'un entretien avec l'auteur
Poids (Mo): 
509
EAN Physique: 
9782367627502

Télécharger ce livre audio

Prix public conseillé: 
18.80 €
Format: 
audionumérique
EAN numérique: 
9782367627137

Commentaires

Alors que j'avais adoré ses précédents romans, j'attendais beaucoup de ce dernier livre de Philippe Claudel. Et j'avoue que ma lecture n'a pas été un long fleuve tranquille. Le décor d'abord: une île plutôt désagréable, qui vit en vase clos, coupée du continent et des technologies modernes. Un lieu rêche et inhospitalier, comme ses habitants, où la vie tourne autour de la pêche et du volcan qui rugit régulièrement. Les personnages n'ont rien de sympathique, isolés sur cette île et renfermés sur eux-mêmes. Ils ont des propos particulièrement choquants concernant ces migrants qualifiés de "nègres" ou de "sauvages", que l'on traite moins bien que les animaux. Le style ensuite. D'une lenteur incroyable, le récit comporte peu de dialogues tandis que les descriptions pullulent. Tout est décrit dans les moindres détails : les décors, les  personnages, leurs pensées et jusqu'à leurs souvenirs du bon vieux temps. Sans parler des longues digressions philosophiques. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman tant le rythme est lent et l'ambiance lourde. Qu'il s'agisse du fond ou de la forme, ce roman m'a placé dans une position désagréable. Je pense néanmoins que c'était bien là l'objectif de Philippe Claudel : choquer le lecteur pour le faire réfléchir. Dans l'entretien qu'il livre à la fin du livre audio, il explique ainsi qu'il espère toucher les lecteurs à travers l'écriture et leur faire prendre conscience du vécu de ces migrants qui traversent la Méditerranée sur une embarcation de fortune dans l'espoir d'une vie meilleure. L'auteur revient en effet sur une thématique qu'il a déjà abordé, notamment dans La petite fille de Monsieur Linh, celle de la migration. L'archipel du chien est le récit du dysfonctionnement d'une société. Les habitants pourraient être n'importe qui et vivre dans un tout autre lieu. En effet, l'auteur leur fait perdre leur caractère unique en ne nommant les personnages que par leur fonction (le Maire, l'instituteur, la vieille, l'espadon, le docteur). En fait, ce qui m'a fait tenir, c'est l'exceptionnelle lecture de Féodor Atkine, qui incarne véritablement les personnages en utilisant des voix différentes, tantôt fluettes tantôt rocailleuses, pour nous permettre de distinguer les protagonistes. Cela a été une vraie belle expérience de l'écouter lire cette histoire.

Ajouter un commentaire

Commenter

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils ont parlé de ce livre audio :

Entendre la voix de Féodor Atkine sur les mots d'un écrivain qui fait une œuvre remarquable car il a gardé intact sa capacité de s'indigner, est un pur bonheur....

Chantal Lafon