Vous êtes ici

L'assassin qui rêvait d'une place au paradis

L'assassin qui rêvait d'une place au paradis
Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d’un homme de main ? Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets.
Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence, ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et de le détourner du droit chemin…
Après son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, son analphabète qui
savait compter, c’est à un malfrat repenti que Jonas Jonasson donne une seconde
chance.

Date de parution : 
13 Avril 2016
Éditeur d’origine : 
Presses de la Cité
Durée : 
8h25

Acheter au format CD

Prix public conseillé: 
23.90 €
Format: 
Livre audio 1 CD MP3
Poids (Mo): 
693
EAN Physique: 
9782367621159

Télécharger ce livre audio

Prix public conseillé: 
21.50 €
Format: 
audionumérique
EAN numérique: 
9782367621487

Commentaires

Les romans de Jonas Jonasson sont typiquement le style de livre que j’aime découvrir en audio. Je n’ai pas envie de « perdre du temps » à le lire en papier et l’histoire est un peu cousu de fil blanc ce qui rend très facile l’écoute en voiture, si je me déconcentre, je ne perd pas le fil pour autant. Ce livre est tout à fait fidèle au style de l’auteur, très loufoque, des situations invraisemblables et des personnages très caricaturaux. L’histoire aurait pu être marrante, mais les « gags » sont tellement gros qu’ils n’en sont plus drôles! J’avoue que j’ai été assez déçue de cette écoute. Elle m’a occupée pendant un long trajet, heureusement car sinon, j’aurai clairement eu l’impression de perdre mon temps tellement l’histoire avait peu d’intérêt et était sans profondeur. Bref, un roman que j’ai écouté jusqu’au bout, que j’ai le mérite de connaître, mais ça s’arrête là! J’avais plutôt aimé les autres livres, mais celui-ci ne m’a pas plu, je trouve que le style se renouvèle assez peu et que cela manque de plus en plus de crédibilité, je pense que ça sera le dernier pour moi.

Autant le dire tout de suite, cette écoute avait très peu de chance de me plaire. Je suis très difficile en matière de littérature humoristique et j'avais abandonné du même auteur "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", lassée du côté répétitif des "loufoqueries". Je dois dire par ailleurs que je n'aime pas les auteurs qui exploitent inlassablement le même filon, ce qui est franchement le cas ici. Sans grande surprise, j'ai donc abandonné très vite cet ouvrage, incapable de m'y intéresser. Après avoir écouté trois fois la première plage, sans parvenir à empêcher mon esprit de vagabonder, j'ai déclaré forfait. De toute évidence, Jonas Jonasson n'est pas un auteur pour moi. Je précise que le lecteur, Fédéor Atikine, n'y est pour rien. J'avais beaucoup aimé son interprétation d'autres livres audio (le vieux qui lisait des romans d'amour, le quatrième mur...).

C’est un abandon même si le lecteur est très bon. Mais le meilleur lecteur ne peut pas forcément combler l’ennui de certains romans… Personnellement, quand après 3 heures d’écoute (sur 8h25 quand même) je n’ai pas ri ou souri une seule fois et que je regardais régulièrement combien d’heures d’écoute il me restait je me suis dit que ce roman n’était pas pour moi… Alors j’ai abandonné sans regret car je n’avais absolument pas envie de savoir ce qui allait arriver aux personnages.

"Une nouvelle comédie déjantée".... d'emblée je partais avec un GROS a priori parce que je n'avais pas trop aimé Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et que j'avais abandonné L'alphabète qui savait compter. Cet auteur n'est pas fait pour moi et quand j'ai vu qu'il faisait partie de la sélection des titres pour le prix Audiolib 2016 j'ai été très déçue car je me doutais bien de l'issue de cette écoute : un abandon. Cette histoire manque de rythme à mon goût et pour ce que j'en ai entendu ce n'est pas extrêmement déjanté. Je ne me suis pas du tout attaché aux personnages ni trouvé de l'intérêt à cette écoute. J'ai lâché prise au bout d'un tiers du livre environ sans aucun remords.

Per Persson s’ennuie à mourir comme réceptionniste d’un hôtel miteux, le jour où il rencontre le pasteur Johanna Kjellander, sa vie va être bouleversée, notamment avec l’association qu’ils vont former avec Dédé le meurtrier. Retrouver l’univers décalé de Jonas Jonasson fut un vrai bonheur. J’avais adoré Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et je n’ai pas été déçue par ce nouvel opus. Le délire est toujours présent, les rebondissements sans fin et le rire à chaque fin de paragraphe. Féodor Atkine est toujours aussi agréable à écouter et il donne vraiment vie aux différents personnages. Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé mais pas autant que Le vieux… En bref : à écouter pour passer un bon moment et sortir du quotidien pour un moment de pure folie.

Ajouter un commentaire

Commenter

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Dernières actualités liées à ce livre audio :