Vous êtes ici

Alors voilà

Alors voilà
Alors voilà le récit au quotidien d’un apprenti médecin qui joue des claquettes entre les différents services des Urgences avec ses co-internes. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en fin de vie (dans la chambre 7) ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre. Se nourrissant de situations bien réelles, vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner. Il peint avec humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand coeur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients… Pour réconcilier soignants et soignés. Par ses histoires d’une grande sensibilité, à la fois touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine. Un bloc d’humanité.
 
 
 
Date de parution : 
18 Mars 2015
Éditeur d’origine : 
Fayard
Durée : 
6h44

Acheter au format CD

Prix public conseillé: 
20.90 €
Format: 
Livre audio 1 CD MP3
Poids (Mo): 
647
EAN Physique: 
9782356419354

Télécharger ce livre audio

Prix public conseillé: 
18.80 €
Format: 
audionumérique
EAN numérique: 
9782356419675

Commentaires

Les histoires sont tour à tour tendres, drôles, tristes. C’est ce qui m’a touchée dans ce roman : cette profusion de sentiments que l’auteur transmet à son lecteur : bonheur, tristesse, impuissance, exaspération... La lecture est superbe, j’ai découvert ce lecteur avec bonheur. Il a une voix simple et douce, très agréable à écouter. Il rend le texte vivant, notamment en modifiant son timbre avec subtilité pour incarner les différents personnages, qu’ils soient masculins ou féminins Ce récit du quotidien, basé sur des faits bien réels, vécus par l’auteur ou d’autres internes ou médecins, constitue un roman très émouvant sur l’humain et sur cette fourmilière que sont les Urgences. https://oursebibliophile.wordpress.com/2016/04/15/alors-voila-les-1001-v...

Ajouter un commentaire

Commenter

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.