Millénium 4 - Ce qui ne me tue pas


Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses
propres lois.
Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on
peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie.
Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence
artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de
renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont
Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander
tente de pénétrer les serveurs de la NSA…
Dix ans après la publication en Suède du premier volume de Millénium, David
Lagercrantz livre un thriller d’une actualité brûlante et signe les retrouvailles des
personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue.

  • Date de parution : 21 Octobre 2015
  • Durée : 16h15


Acheter au format CD

  • Prix public conseillé : 26.90 €
  • Format : Livre audio 2 CD MP3
  • Code EAN : 9782367620343

Télécharger ce livre audio

  • Prix public conseillé : 24.20 €
  • Format : audionumérique
  • Code EAN : 9782367620145

L'auteur David Lagercrantz

David Lagercrantz

Né en 1962, écrivain et journaliste, David Lagercrantz vit à
Stockholm. Auteur de plusieurs livres, il affirme notamment
sa notoriété sur la scène littéraire suédoise en 2009 avec
la parution de Syndafall i Wilmslow (La Chute de l’homme
à Wilmslow), un roman centré sur le personnage du
mathématicien britannique Alan Turing (à paraître en 2016
dans la collection «Actes noirs»).

Le lecteur Emmanuel Dekoninck

Emmanuel Dekoninck

Interprète de théâtre de grand talent, apprécié à Bruxelles et à Paris, metteur enscène et également compositeur, Emmanuel Dekoninck vit en Belgique. Il a déjàenregistré pour Audiolib, entre autres,  Millénium et 1Q84. 

Les actualités liées au livre audio

18
novembre
2015
 Les livres audio, des livres qui ont vraiment quelque chose à vous raconter

Vos commentaires

Tout d'abord je dois dire que l'écoute était agréable, le lecteur a une voix qui emmène dans l'univers de Millenium. Ensuite, l'univers Millenium justement, nous sommes bien dedans,David Lagecrantz s'en est totalement imprégné pour nous y faire plonger des deux pieds. Enfin l'histoire, elle tient carrément la route et on retrouve avec plaisir les personnages de Stieg Larsson que l'on avait tant aimés. Nos deux héros ne se croisent pas du tout durant le déroulement de l'aventure et pourtant on ressent bien leur complicité. On note quelques différences de style mais comme on est totalement pris par l'histoire, je ne trouve pas cela gênant.

Ce n'est pas simple de s'atteler à une telle gageure. le fan a de la mémoire. Pas question de le leurrer. Et le pari est réussi : David Lagercrantz a relevé le défi de manière convaincante. Il parvient à compléter la biographie de notre hackeuse préférée, et à construire une intrigue qui tient la route. Sociétés secrètes, journalistes aux abois et rancoeur familiale s'entremêlent avec beaucoup d'adresse pour un scénario très correct. Il y a moins de longueurs que dans les premiers tomes, moins de détails inutiles (comme la liste exhaustive d'un caddy de supermarché rempli par Blomqvist). Les chapitres font place successivement aux différents protagonistes, ce qui suscite l'envie de poursuivre, et l'action devient même haletante dans la dernière partie. Le lecteur est remarquable, par ses capacités de modifier sa voix pour donner vie aux différents personnages, y compris féminins, et il insuffle une excellente vitalité au texte.

Le tant attendu 4e tome de la série « Millénium » est enfin sorti et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne laisse pas indifférent.

Si les héros restent les mêmes, l’auteur, lui a changé. David Lagercrantz a pris le relai de Stieg Larsson, décédé avant la parution de ses romans.

Les 3 premiers tomes s’étant vendus à plus de 50 millions d’exemplaires, il fallait que ce 4e tome soit à la hauteur. Certains se disent déçus, d’autres, satisfaits, moi je pense que David Lagercrantz a réussi son pari. Le roman est passionnant, les personnages principaux sont égaux à eux même et là, où pour moi, il a eu une excellente copréhesion de ce que l’on attendait de lui, il n’a pas copié le style Larsson, il s’est juste contenté de s’inspirer de l’ambiance de ses romans, et là, je dis bravo !

Dans « Tout ce qui ne me tue pas », on retrouve Mikaël et Lisbeth, qui devront enquêter sur la mort d’un as de l’intelligence artificielle, s'étant fait assassiner à son domicile. Seul témoin visuel, son

Réagissez sur ce livre audio !
Les champs suivis d'une étoile sont obligatoires.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
12 + 8 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.
x