Vous êtes ici

Millénium 4 - Ce qui ne me tue pas

Millénium 4 - Ce qui ne me tue pas
Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses
propres lois.
Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on
peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie.
Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence
artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de
renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont
Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander
tente de pénétrer les serveurs de la NSA…
Dix ans après la publication en Suède du premier volume de Millénium, David
Lagercrantz livre un thriller d’une actualité brûlante et signe les retrouvailles des
personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue.
Date de parution : 
21 Octobre 2015
Durée : 
16h15

Acheter au format CD

Prix public conseillé: 
26.90 €
Format: 
Livre audio 2 CD MP3
EAN Physique: 
9782367620343

Télécharger ce livre audio

Prix public conseillé: 
24.20 €
Format: 
audionumérique
EAN numérique: 
9782367620145

Commentaires

Une relecture sous un support différent. Ce livre étant sélectionné pour le prix Audiolib, je l’ai écouté dernièrement. Comme je connaissais les autres Millenium seulement en audio, j’ai pris plaisir à retrouver le lecture avec ses intonations et son ambiance qui pour moi évoquent Millenium. Même si je connaissais l’histoire, j’avais oublié certaines parties et je me suis demandée plusieurs fois comment cela allait se passer par la suite. J’ai beaucoup aimé cette écoute et le fait de déjà connaître le livre ne m’a pas dérangé étant donné qu’il m’avait plu!

ce livre est super

Dès les premières pages, la tension est palpable. Si Mickael semble fatigué et Lisbeth présente seulement de manière indirecte, par ce qu’on dit d’elle, le professeur, lui, est à bout de nerfs et se sent traqué. Quel secret détient-il ? Qui est concerné par les informations qu’il a en sa possession ? Pourquoi Lisbeth Salander est-elle mêlée à cette histoire ? Retrouvez l'intégralité de mon avis ici : http://echappees.fr/millenium-4-david-lagercrantz-lu-par-emmanuel-dekoninck/

Une relecture sous un support différent. Ce livre étant sélectionné pour le prix Audiolib, je l’ai écouté dernièrement. Comme je connaissais les autres Millenium seulement en audio, j’ai pris plaisir à retrouver le lecture avec ses intonations et son ambiance qui pour moi évoquent Millenium. Même si je connaissais l’histoire, j’avais oublié certaines parties et je me suis demandée plusieurs fois comment cela allait se passer par la suite. J’ai beaucoup aimé cette écoute et le fait de déjà connaître le livre ne m’a pas dérangé étant donné qu’il m’avait plu!

Mikael Blomkvist est un journaliste d’investigation réputé en Suède qui travail pour une revue respectée et reconnue pour sa droiture et son sérieux. Mais le journal est en danger d'entrer dans une nouvelle ère, plus commerciale à cause de nouveaux investisseurs. Il faut que Mikael retrouve la flamme s'il veut sauver sa place. C'est à ce moment là qu'il est contacté par Frans Balder un scientifique de renom qui travaille sur l'intelligence artificielle. Frans Balder vient de rentrer des Etats Unis et il a récupéré son fils autiste auprès de sa femme. Il se sent menacé et au même moment, il découvre que son fils n'est pas attardé comme il le pensait mais sans doute un autiste savant qui maîtrise de façon spectaculaire le dessin et les chiffres. En parallèle, nous suivons aussi Lisbeth Salander qui est une hackeuse incroyable. Elle réussit à entrer dans les serveurs de la NSA ce qui met en branle tout un système de sécurité... Je ne peux pas en dire plus mais évidemment tous les éléments se rejoignent et tous les personnages (et bien d'autres) se trouvent liés. J'avais pourtant un peu peur car il y est question de piratage informatique, de calculs très savants, d'informatique, d'intelligence artificielle mais franchement, ça passe très bien, on est pris dans le mouvement de ce roman et si je ne peux évidemment pas pour autant vous faire un cours sur le sujet, ça ne m'a pas du tout gênée ! J'ai trouvé intéressant le fait d'aborder les autistes savants aussi. C'est haletant et très bien construit, très accrocheur. J'ai passé un très bon moment de lecture. J'ai beaucoup apprécié le lecteur, qui est vraiment bon et qui sait faire vivre ce roman.

Les trois premiers tomes de Millenium ont été écrits par Stieg Larson. L'auteur avait pour projet de poursuivre la série mais il est mort avant d'avoir eu le temps de mener son projet à terme. Un autre romancier, Davis Lagercrantz, a pris le relais en écrivant "Ce qui ne me tue pas". Nous retrouvons donc, dans ce quatrième opus, les héros de la série : le brillant journaliste "Mikael Blomkvist" et la hackeuse asociale "Lisbeth Salander". Bien-entendu, leurs chemins vont de nouveau se croiser dans une histoire assez complexe que j'aurai beaucoup de mal à vous résumer. Dans les grandes lignes, il est question d'intelligence artificielle, de surveillance informatique mais aussi du syndrome du savant. C'est ce dernier thème qui m'a le plus intéressée : nous suivons un jeune autiste, qui joue un rôle central dans l'intrigue. Pour être honnête, si ce livre ne s'était pas trouvé dans la sélection du Prix Audiolib, je ne l'aurai pas lu, bien que j'aie apprécié les deux premiers opus. J'avais d'ailleurs fait l'impasse sur le 3ème tome. Un 4ème opus, écrit de surcroît par un autre auteur que le " père" de la série, n'était pas dans mes projets de lecture. Quel est mon verdict ? J'ai trouvé cet opus fidèle aux précédents, tant au niveau des personnages que de l'ambiance, mais je confirme que les deux premiers opus m'auraient suffit. Je n'ai rien à reprocher à l'interprétation d'Emmanuel Dekoninck mais j'ai trouvé cette écoute bien longue (16 heures). Je manquais de motivation, certes, mais je dois dire que l'histoire m'a semblé en outre un peu trop compliquée.

Même lecteur que pour les 3 tomes précédents : Emmanuel Dekoninck et c'est toujours une grande réussite. A lui seul, il arrive à donner une voix à chacun des personnages. C'est impressionnant et très confortable à l'écoute. [...] Le journal Millenium a quelques difficultés, Mickael Blomkvist, devenu "ringard", espère avoir un scoop pour faire mentir ses détracteurs. Le professeur Frans Balder, chercheur éminent dans le domaine de l'intelligence artificielle, le contacte en pleine nuit pour des révélations. Mais lorsque Blomkvist arrive chez le professeur, celui-ci vient d'être assassiné, laissant comme témoin August, son fils autiste. Lisbeth avait déjà rencontré et travaillé pour le professeur Frans Balder, et Mickael Blomkvist tente de la contacter. Toujours aussi très douée en informatique, Lisbeth travaille à pénétrer les serveurs de la NSA, l'Agence de Sécurité Nationale des Etats-Unis... Je ne vais pas en raconter plus sur l'intrigue, Lisbeth va se dévoiler un peu plus, même si elle garde encore quelques secrets sur son passé. On devine que ce livre aura certainement une suite... J'ai beaucoup aimé cette lecture captivante, j'ai adoré retrouver les personnages de Mickael Blomkvist et surtout de Lisbeth Salander.

Sélectionnés pour le prix Audiolib 2016 Millénium 4 C’est une bonne idée de mettre à disposition des fans de livres audio qu’ils soient handicapés ou non, ce quatrième livre de la saga Millénium même si l’auteur Stieg Larsson est mort il y a dix ans ; la saga continue avec David Lagercrantz Lisbeth est plus que jamais une hackeuse de génie; Mikael Blomkvist est toujours journaliste d'investigation de la vieille école mais son journal Millenium bat de l'aile et on lui fait sentir qu'il est un peu ringard mais il croit tenir le scoop qui va remettre les pendules à l'heure. J'avais aimé la saga de Stieg Larsson mais est-ce de la lassitude ou le nouvel auteur dans les pantoufles de Larsson...j'ai moins aimé. L'enfant est touchant, autiste et surdoué comme il se doit en littérature (ce cliché est énervant pour les autistes « ordinaires »). Difficile de résumer, trop de péripéties mais l’apparition de l’intelligence artificielle est un thème intéressant Version intégrale et fidèle à l’œuvre originale ; lu en CD au casque ; le plus souvent allongée (pour raison de santé) sans rien faire d’autre. La voix d’Emmanuel Dekoninck convient bien, son interprétation passe bien.

Lorsqu’en pleine nuit Mikael Blomkvist reçoit un appel téléphonique d’un chercheur dans le domaine l’IA qui lui demande de venir chez lui pour lui confier des informations importantes, il n’hésite pas une seconde et se précipite vers ce qu’il pense être un bon scoop qui devrait relancer Millenium. Avant de vous donner mon avis, je tiens à vous informer que je n’ai pas lu les 3 tomes précédents et que j’ai uniquement vu le film américain inspiré du 1er tome dont je ne me souviens presque pas. Dans ce contexte, j’ai bien apprécié cet ouvrage. Le suspens m’a tenue en haleine de bout en bout. Mon seul souci : les noms des personnages en suédois que j’ai pas mal mélangé au début (à la lecture, je m’en sors mais à l’écoute, j’ai plus de mal). L’histoire est bien menée, je ne me suis pas ennuyée. Je n’arrive pas à trouver de points négatifs mais malgré tout ce n’est pas un coup de cœur. La voix du lecteur est agréable mais elle ne m’a pas transportée comme cela arrive parfois. En bref : pas mal.

J'avais bien aimé les 3 tomes de Millenium lus en 2008, avant mon blog. Je me réjouissais donc de découvrir ce Millénium 4 en livre audio même s'il n'est pas écrit par Stieg Larsson et pour cause... Grosse déception car je n'ai pas réussi à aller plus loin qu'un gros premier tiers. J'ai vraiment aimé tout ce qui parle de l'histoire d'August, un jeune autiste, en revanche tout le reste est très compliqué. Il est beaucoup question d'espionnage informatique avec énormément de termes techniques. J'aime l'informatique mais pas les histoires d'espionnage. De plus, je n'arrivais pas trop à m'y repérer dans les différents personnages impliqués, avec un livre papier je prends des notes ce qui n'est pas tellement possible avec un livre audio, je pense que cela m'aurait aidé. J'ai fini par lâcher prise mais je me suis accrochée autant que j'ai pu.

Le tant attendu 4e tome de la série « Millénium » est enfin sorti et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne laisse pas indifférent. Si les héros restent les mêmes, l’auteur, lui a changé. David Lagercrantz a pris le relai de Stieg Larsson, décédé avant la parution de ses romans. Les 3 premiers tomes s’étant vendus à plus de 50 millions d’exemplaires, il fallait que ce 4e tome soit à la hauteur. Certains se disent déçus, d’autres, satisfaits, moi je pense que David Lagercrantz a réussi son pari. Le roman est passionnant, les personnages principaux sont égaux à eux même et là, où pour moi, il a eu une excellente compréhesion de ce que l’on attendait de lui, il n’a pas copié le style Larsson, il s’est juste contenté de s’inspirer de l’ambiance de ses romans, et là, je dis bravo ! Dans « Tout ce qui ne me tue pas », on retrouve Mikaël et Lisbeth, qui devront enquêter sur la mort d’un as de l’intelligence artificielle, s'étant fait assassiner à son domicile. Seul témoin visuel, son fils, Auguste, autiste. Le petit garçon ne parle pas, mais a développé un don artistique assez exceptionnel : il reproduit ce qu’il voit à la perfection. Inconvénient : Auguste est en grand danger. Lisbeth fera tout pour protéger ce petit garçon tandis que Mikaël enquêtera sur les commanditaires de ce meurtre. C'est à ce moment qu'une vieille connaissance de Lisbeth revient pour la harceler. Pourquoi j’ai décidé de choisir la version audio de ce roman plutôt que la version papier ? Simplement, car j’avais envie de me retrouver au milieu de l’intrigue et ça a marché. Emmanuel Dekoninck est juste parfait dans cette lecture, donnant de la vie aux personnages sans surjouer. On sent parfaitement la tension qui règne dans cette histoire, on se retrouve à Stockholm, en plein hiver, et c’est à peine s’y on ne grelotterait pas avec les personnages. J’ai trouvé ce 4e tome excellent, et je suis heureuse d’avoir choisi de l’écouter plutôt que de le lire. 16 h d’écoute, on peut dire que j’ai bien été immergée dans l’histoire. J'ai l'impression d'avoir vécu cette enquête. "Millénium 4 " fait partie de la sélection du "Prix Audiolib 2016" ​ dont je suis membre du jury. À conseiller, sans hésitation.

Du côté de l'écoute : J'ai adoré cette écoute. Emmanuel Dekoninck sait donner le ton au récit, le rendre addictif. Il varie ses tonalités suivant les personnages bien-sûr et aussi suivant l'atmosphère des passages.Par exemple, lorsque deux personnages parlaient au téléphone entre eux , on avait le recul de la voix de la deuxième personne comme si elle était loin. Notre intérêt reste entier tout du long, on ne décroche pas . Du coup, les 16 h 15 sont passées toutes seules. J'ai vraiment trouvé la lecture d'Emmanuel Dekononck prenante, très bien faite : parfois intimiste, à d'autres moments rythmée. Du côté du récit : J'appréhendais un peu ce tome 4 , vu qu'il n'est pas écrit par le même auteur mais l'envie de retrouver Mickaël et Lisbeth a été la plus forte. Je suis heureuse d'avoir écouté ce nouvel opus. On sent une légère différence de ton , l'esprit de la saga est bien respectée. La "lecture" s'est faite sans souci. L'intrigue est un peu longue à se mettre en place. Je n'en ai pas été gênée, le plaisir de retrouver Mickaël, Lisbeth et les autres a pris le dessus. De plus, la découverte des personnages de Lars et August son fils m'a beaucoup intéressée ainsi que les recherches de Lars. Ces dernières nous entraînent dans le domaine de prédilection de Lisbeth : l'informatique. Cette dernière m'a un peu manqué, elle est peu présente. On la voit surtout dans la deuxième moitié du tome. L'auteur se rattrape avec de très bons passages sur son passé. Lorsque Lisbeth est présente , on retrouve la jeune femme fermée, secrète, combattante et surprenante. Mickaël est l'ombre de lui même au départ (un peu comme dans le premier tome de la saga), puis petit à petit on retrouve le journaliste d'investigation que l'on apprécie. L'intrigue est complexe et prend en compte plusieurs champs d'investigations : l'informatique, les maths, l'Intelligence artificielle, le cryptage ...et aussi l'autisme. Au départ, on se demande où tout ça va nous mener. Très vite, on comprend les interactions entre les différents domaines et l'intrigue devient passionnante. Je suis juste rester sur ma fin avec August, j'aurai aimé en savoir un peu plus sur lui et son évolution. Un très bon quatrième tome, David Lagercrantz a su redonné vie aux personnages de Stieg Larsson de bien belle façon et nous propose une intrigue complexe et passionnante. La lecture d'Emmanuel Dekoninck est addictive. Les 2 CD de 8 heures chacun passent comme une lettre à la poste. NB: Ce n'est pas le premier audiolivre que j'écoute mais c'est la première fois que j'en écoute un quasiment qu'en voiture. Je suis devenue accroc : depuis que je l'ai fini les trajets sont devenus moroses.

Le tant attendu 4e tome de la série « Millénium » est enfin sorti et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne laisse pas indifférent. Si les héros restent les mêmes, l’auteur, lui a changé. David Lagercrantz a pris le relai de Stieg Larsson, décédé avant la parution de ses romans. Les 3 premiers tomes s’étant vendus à plus de 50 millions d’exemplaires, il fallait que ce 4e tome soit à la hauteur. Certains se disent déçus, d’autres, satisfaits, moi je pense que David Lagercrantz a réussi son pari. Le roman est passionnant, les personnages principaux sont égaux à eux même et là, où pour moi, il a eu une excellente compréhesion de ce que l’on attendait de lui, il n’a pas copié le style Larsson, il s’est juste contenté de s’inspirer de l’ambiance de ses romans, et là, je dis bravo !

Ce n'est pas simple de s'atteler à une telle gageure. le fan a de la mémoire. Pas question de le leurrer. Et le pari est réussi : David Lagercrantz a relevé le défi de manière convaincante. Il parvient à compléter la biographie de notre hackeuse préférée, et à construire une intrigue qui tient la route. Sociétés secrètes, journalistes aux abois et rancoeur familiale s'entremêlent avec beaucoup d'adresse pour un scénario très correct. Il y a moins de longueurs que dans les premiers tomes, moins de détails inutiles (comme la liste exhaustive d'un caddy de supermarché rempli par Blomqvist). Les chapitres font place successivement aux différents protagonistes, ce qui suscite l'envie de poursuivre, et l'action devient même haletante dans la dernière partie. Le lecteur est remarquable, par ses capacités de modifier sa voix pour donner vie aux différents personnages, y compris féminins, et il insuffle une excellente vitalité au texte.

Tout d'abord je dois dire que l'écoute était agréable, le lecteur a une voix qui emmène dans l'univers de Millenium. Ensuite, l'univers Millenium justement, nous sommes bien dedans,David Lagecrantz s'en est totalement imprégné pour nous y faire plonger des deux pieds. Enfin l'histoire, elle tient carrément la route et on retrouve avec plaisir les personnages de Stieg Larsson que l'on avait tant aimés. Nos deux héros ne se croisent pas du tout durant le déroulement de l'aventure et pourtant on ressent bien leur complicité. On note quelques différences de style mais comme on est totalement pris par l'histoire, je ne trouve pas cela gênant.

Ce n'est pas simple de s'atteler à une telle gageure. le fan a de la mémoire. Pas question de le leurrer. Et le pari est réussi : David Lagercrantz a relevé le défi de manière convaincante. Il parvient à compléter la biographie de notre hackeuse préférée, et à construire une intrigue qui tient la route. Sociétés secrètes, journalistes aux abois et rancoeur familiale s'entremêlent avec beaucoup d'adresse pour un scénario très correct. Il y a moins de longueurs que dans les premiers tomes, moins de détails inutiles (comme la liste exhaustive d'un caddy de supermarché rempli par Blomqvist). Les chapitres font place successivement aux différents protagonistes, ce qui suscite l'envie de poursuivre, et l'action devient même haletante dans la dernière partie. Le lecteur est remarquable, par ses capacités de modifier sa voix pour donner vie aux différents personnages, y compris féminins, et il insuffle une excellente vitalité au texte.

Tout d'abord je dois dire que l'écoute était agréable, le lecteur a une voix qui emmène dans l'univers de Millenium. Ensuite, l'univers Millenium justement, nous sommes bien dedans,David Lagecrantz s'en est totalement imprégné pour nous y faire plonger des deux pieds. Enfin l'histoire, elle tient carrément la route et on retrouve avec plaisir les personnages de Stieg Larsson que l'on avait tant aimés. Nos deux héros ne se croisent pas du tout durant le déroulement de l'aventure et pourtant on ressent bien leur complicité. On note quelques différences de style mais comme on est totalement pris par l'histoire, je ne trouve pas cela gênant.

Le tant attendu 4e tome de la série « Millénium » est enfin sorti et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne laisse pas indifférent. Si les héros restent les mêmes, l’auteur, lui a changé. David Lagercrantz a pris le relai de Stieg Larsson, décédé avant la parution de ses romans. Les 3 premiers tomes s’étant vendus à plus de 50 millions d’exemplaires, il fallait que ce 4e tome soit à la hauteur. Certains se disent déçus, d’autres, satisfaits, moi je pense que David Lagercrantz a réussi son pari. Le roman est passionnant, les personnages principaux sont égaux à eux même et là, où pour moi, il a eu une excellente copréhesion de ce que l’on attendait de lui, il n’a pas copié le style Larsson, il s’est juste contenté de s’inspirer de l’ambiance de ses romans, et là, je dis bravo ! Dans « Tout ce qui ne me tue pas », on retrouve Mikaël et Lisbeth, qui devront enquêter sur la mort d’un as de l’intelligence artificielle, s'étant fait assassiner à son domicile. Seul témoin visuel, son

Ajouter un commentaire

Commenter

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils ont parlé de ce livre audio :

J’ai trouvé ce 4e tome excellent, et je suis heureuse d’avoir choisi de l’écouter plutôt que de le lire. 16 h d’écoute, on peut dire que j’ai bien été immergée dans l...

Le blog "Que lire ?"

Dernières actualités liées à ce livre audio :