Vous êtes ici

Jack London

John Griffith Chaney, dit Jack London, est né en 1876 à San Francisco, où il connaît une enfance misérable. Marin, blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d’huîtres, militant politique, chasseur de phoques, vagabond : il accumule les expériences, y compris celle de chercheur d’or dans le Grand Nord canadien. Il n’y trouvera pas la fortune, mais l’inspiration pour ses premiers textes : Le Fils du Loup, son premier recueil de nouvelles, paraît en 1900. Le véritable succès arrive avec L’Appel sauvage (L’Appel de la forêt) en 1903, puis Croc-Blanc en 1905. Repris par sa soif d’aventures, London entreprend un tour du monde en bateau. En 1908, malade, il est obligé de rentrer en Amérique sans avoir réalisé son projet. Atteint de maladies multiples, l’auteur de Martin Eden et Construire un feu meurt en 1916 à l’âge de quarante ans.