Vous êtes ici

0
Les Choses

On ne peut que constater la modernité de cette fable. Ironiquement sous-titrée “une histoire des années soixante”, ce roman pourrait tout à fait décrire la vie de jeunes actifs d’aujourd’hui, fascinés par tout ce qu’ils n’ont pas tout en affichant un feint détachement qui leur permet de refaire le monde, et incapables de vraiment trouver du contentement dans ce qu’ils obtiennent. Le constat est amer, assez pessimiste, et je ne m’y suis pas du tout reconnue et heureusement!
Enorme point fort: la lecture de Raphaël Personnaz. Sur un roman qui traite, finalement, de l’ennui, une lecture fade pourrait tout gâcher. Il n’en est rien. Sa voix bien posée et dynamique module à la perfection les quelques nuances de ce texte si particulier. Là encore, il parvient à lui donner la vie et la modernité qu’il mérite.

Ma bouquinerie

Intervenant(s) associé(s)

Livre(s) audio associé(s)